Imprimer cette page

 

Retour à la liste
15 mars 2019

AGPI - Vert des parcs immobiliers sans déchet

Par Marthe Beaumont

RECYC-QUÉBEC

 

 

Les gestionnaires de parcs immobiliers ont un rôle clé à jouer sur la façon dont sont gérées les matières résiduelles dans leurs établissements.


Voici quelques grands principes qui permettront de réduire la quantité de matières résiduelles générées, d’adopter des mesures de réemploi et de récupérer les matières recyclables et compostables.


Pour plus d’informations et des outils pratiques, vous pouvez vous inscrire sans frais au portail IOR+ du programme ICI on recycle +.

 

LE LEADERSHIP DE LA DIRECTION
Nous ne le dirons jamais assez : un engagement clair de la direction est essentiel pour officialiser la démarche et cautionner les actions qui en découleront. Il permet également de renforcer le message auprès des employés, des locataires, des fournisseurs et des partenaires et de mobiliser tous les acteurs impliqués.


RESPONSABLE DE DOSSIER ET COMITÉ « VERT » : DES INCONTOURNABLES
Difficile d’atteindre les objectifs fixés sans « porteur de ballon ». Son rôle : planifier les actions et les mettre en œuvre, informer et consulter les différents acteurs (facilite leur adhésion au programme), coordonner les activités du comité vert et faire le suivi des actions. Les heures allouées au responsable du dossier varient en fonction des besoins de l’organisation.


La présence d’un comité vert a plusieurs avantages. Il permet de partager les connaissances et la charge de travail et favorise l’émergence des idées. Le nombre de participants et de rencontres varie selon les besoins de l’organisation. Il est composé de personnes clés (approvisionnement, communications, entretien ménager, responsable de la cafétéria, représentant des locataires, etc.) et sensibles aux enjeux environnementaux.


AVOIR UNE BONNE CONNAISSANCE DU SYSTÈME EN PLACE
Dresser la liste des matières résiduelles générées, de leur mode de collecte (récupéré, jeté, réutilisé à l’interne ou à l’externe), du type et du nombre de contenants utilisés (îlots de récupération, bacs, poubelles, etc.) par matière et par secteur de génération (zone administrative, coin repas, salles de toilette, etc.), des processus actuels (manutention, entreposage, durée de stockage, etc.), des entreprises de collectes (déchets, matières recyclables et compostables, etc.) et des coûts actuels (entretien ménager, contrats de service de collecte, etc.).


PLANIFIER SES ACTIONS
Il est important de se fixer des objectifs réalistes et mesurables en fonction des ressources disponibles (financières et humaines). Identifier des actions à court, moyen et long termes. Contacter les entreprises de collectes potentielles afin de vérifier les matières qu’elles acceptent et leurs exigences (collecte pêle-mêle ou séparée, fréquence de collecte, coûts, etc.). Appeler la municipalité pour connaître les services de collecte offerts aux industries, commerces et institutions (via la collecte ou les écocentres).


ADOPTER UNE POLITIQUE D’ACQUISITION ÉCORESPONSABLE
On ne peut parler d’un système efficace sans parler de ce qui se passe en amont : les achats. Voici quelques exemples : acheter des produits durables plutôt que jetables, des produits peu emballés, en vrac ou en grand format plutôt qu’en format individuel, des produits usagés, durables ou à contenu recyclé (fournitures de bureau, mobilier, matériaux de construction et de rénovation, tapis, peinture, portes et fenêtres usagées et reconditionnées, etc.). Inclure des clauses dans les devis d’appel d’offres (matériaux usagés ou à contenu recyclé, récupération des résidus de construction/rénovation pour qu’ils soient réutilisés ou recyclés, etc.).


DIMINUER LA QUANTITÉ DE MATIÈRES RÉSIDUELLES PRODUITES AU QUOTIDIEN
Adopter des mesures de réduction à la source et de réemploi pour réduire la quantité de matières résiduelles à gérer en fin de vie. Voici quelques exemples : informatiser les dossiers (facilite la recherche et libère de « l’espace plancher »); favoriser la lecture à l’écran, réduire les impressions et si nécessaire, imprimer recto verso, en mode économique et multiple (plusieurs pages par feuille).


Viser le zéro déchet dans le coin repas : vaisselle et ustensiles durables et réutilisables au lieu du jetable, linges à vaisselle et chiffons réutilisables, machines à café sans dosettes individuelles, solutions alternatives aux bouteilles d’eau (abreuvoirs, pichets d’eau, etc.).


D’autres trucs? Reconditionner les équipements et le mobilier désuets ou en faire don, se doter d’un système de retour des palettes aux fournisseurs, laisser les rognures de pelouse sur place après la tonte (herbicyclage), ainsi que les feuilles mortes (feuillicyclage), etc.


Plusieurs autres mesures sont proposées au portail IOR+. N’hésitez pas à vous y inscrire.

 

RÉCUPÉRER LES MATIÈRES RÉSIDUELLES
Après avoir sélectionné vos récupérateurs, vous pourrez acquérir les équipements de récupération appropriés et en nombre suffisant. Il est très important de bien les identifier pour faciliter le tri par les utilisateurs. Des pictogrammes de signalisation sont disponibles sans frais sur le site de RECYC-QUÉBEC.


N’oubliez pas que vous pouvez disposer des matières suivantes sans frais (8 500 points de dépôt au Québec) : piles, produits électroniques, peintures, lampes au mercure et huile et filtres (possibilité de collecte pour les gros volumes).


SUIVI DES MESURES
Il est important d’évaluer régulièrement la progression et l’efficacité de vos actions et prévoir un système de rétroaction pour les utilisateurs (sondage, boîte de suggestions, etc.).


FAIRE CONNAÎTRE VOS EFFORTS PUBLIQUEMENT AVEC LE PROGRAMME ICI ON RECYCLE +

ICI on recycle + a été conçu pour aider les industries, commerces et institutions (ICI) à améliorer leur performance en gestion des matières résiduelles. Il propose une démarche méthodique et progressive, des outils pratiques et un accompagnement adapté, le tout couronné par une attestation de performance émanant du gouvernement du Québec. N’hésitez pas à vous inscrire au portail IOR+.

 

Pour informations : 514-352-5002 (ou sans frais extérieur de Montréal : 1 800-807-0678, poste 2288 

Design Web par Acolyte
Copyright © AGPI 2019 - Tous droits réservés - Notes légales