• Accueil  > 
  • Salle de presse  > 
  • Communiqué - Les ministres Charette, Fitzgibbon, Julien, Proulx et Rouleau concluent la tournée de consultation du Plan d’électrification et de changements climatiques
Imprimer cette page

 

Retour à la liste
22 octobre 2019

Communiqué - Les ministres Charette, Fitzgibbon, Julien, Proulx et Rouleau concluent la tournée de consultation du Plan d’électrification et de changements climatiques

Montréal, le 15 octobre 2019. – C’est en présence d’acteurs importants de la Métropole et de la région de Montréal que la tournée de consultation des régions pour l’élaboration du Plan d’électrification et de changements climatiques (PECC) s’est conclue ce mardi. Les coprésidents de la tournée, le ministre de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques et député de Deux-Montagnes, M. Benoit Charette, et le ministre de l’Énergie et des Ressources naturelles, ministre responsable de la région de la Côte-Nord et député de Charlesbourg, M. Jonatan Julien, ont clos l’événement avec un message clair à l’effet que le gouvernement entend les préoccupations de la population et qu’il est déjà en action pour remédier aux retards accumulés dans la lutte contre les changements climatiques.

Ils étaient accompagnés des deux ministres ayant animé avec eux l’un ou l’autre des 13 ateliers de travail tenus aux quatre coins du Québec depuis le mois d’août, soit le ministre de l’Économie et de l’Innovation, ministre responsable de la région de Lanaudière et député de Terrebonne, M. Pierre Fitzgibbon, et la ministre déléguée au Développement économique régional, ministre responsable des régions de la Chaudière-Appalaches, du Bas-Saint-Laurent et de la Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine et députée de Côte-du-Sud, Mme Marie-Eve Proulx. Ces derniers ont pris la parole au cours de l’atelier de travail d’aujourd’hui, tout comme la ministre déléguée aux Transports, ministre responsable de la Métropole et de la région de Montréal et députée de Pointe-aux-Trembles, Mme Chantal Rouleau.

Les cinq ministres présents, accompagnés de l’adjoint parlementaire du ministre de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques et député de Bourget, M. Richard Campeau, ont discuté avec une trentaine de dirigeants d’entreprises, de représentants d’organisations et d’élus de la grande région de Montréal venus apporter leurs idées pour lutter contre les changements climatiques tout en stimulant la croissance économique verte.

Fait unique, pour cette tournée qui s’était amorcée le 27 août 2019 à Saint-Jérôme, le gouvernement s’était adjoint deux partenaires clés, soit la Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ) et le Regroupement national des conseils régionaux de l’environnement du Québec (RNCREQ). Leurs vocations complémentaires cadraient avec la volonté du gouvernement d’axer son plan sur deux piliers fondamentaux : la lutte contre les changements climatiques, qui comprend la réduction des émissions de GES et l’adaptation aux impacts des changements, ainsi que la prospérité économique.

Rappelons que cette tournée du Québec s’inscrit dans un vaste chantier de consultation et de recherche de solutions qui comprenait une consultation publique en ligne qui se terminera à la fin du mois, d’importants travaux interministériels ainsi que la création de cinq groupes de travail composés d’experts, de jeunes et de représentants de la société civile. Les recommandations finales de ces groupes de travail sont attendues à la fin de novembre 2019. Quant au PECC lui-même, il sera dévoilé au début de 2020.

Citations :

 

« La grande participation des acteurs de la grande région de Montréal aujourd’hui est à l’image du formidable enthousiasme qu’a suscité cette tournée dans l’ensemble des régions. Nous pouvons sans l’ombre d’un doute affirmer que cette tournée a atteint ses objectifs qui étaient de nous permettre d’identifier les champions de l’électrification et les projets de réduction des émissions de GES prioritaires dans chaque région. Forts de l’information ainsi recueillie, nous allons nous assurer que le Plan d’électrification et de changements climatiques que nous présenterons au début de l’an prochain portera l’empreinte de toutes les régions du Québec. »

Benoit Charette, ministre de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques et député de Deux-Montagnes

« Notre gouvernement veut travailler avec un maximum de Québécoises et de Québécois, dans toutes les régions, afin de concevoir un plan de lutte contre les changements climatiques dans lequel la population va se reconnaître. Nous voulons proposer un plan qui nous permette de réduire nos émissions de GES et de nous adapter aux impacts déjà perceptibles des changements climatiques tout en profitant des occasions d’affaires qui accompagnent la nouvelle économie verte. Cette tournée aura été une étape cruciale vers l’atteinte de ces objectifs. »


Jonatan Julien, ministre de l’Énergie et des Ressources naturelles, ministre responsable de la région de la Côte-Nord et député de Charlesbourg

« Plus que jamais, dans les prochaines années, l’environnement va nourrir l’économie du Québec. Notre gouvernement est déterminé à jouer un rôle actif pour développer des entreprises de technologies propres qui peuvent changer certains paradigmes économiques. Nous voulons propulser le savoir-faire des Québécois pour contribuer à la lutte contre les changements climatiques et à la protection de l’environnement. Les échanges que nous avons eus aujourd’hui confirment que nous sommes sur la bonne voie. »

 

Pierre Fitzgibbon, ministre de l’Économie et de l’Innovation, ministre responsable de la région de Lanaudière et député de Terrebonne

« Mes rencontres avec plusieurs leaders des régions de Montréal, mais aussi de l’Outaouais, du Bas-Saint-Laurent, de la Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine, de la Capitale-Nationale et de Chaudière-Appalaches m’ont permis de relever de nombreuses entreprises innovantes et de nombreuses initiatives régionales dont nous pourrons nous inspirer lors de l’élaboration de programmes nationaux de lutte contre les changements climatiques. »

Marie-Eve Proulx, ministre déléguée au Développement économique régional, ministre responsable des régions de la Chaudière-Appalaches, du Bas-Saint-Laurent et de la Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine et députée de Côte-du-Sud

« Les Montréalaises et les Montréalais contribuent grandement à l’atteinte des objectifs du Québec en matière de réduction des émissions de gaz à effet de serre, notamment grâce à la forte adoption des transports actifs et collectifs. La mobilité est au cœur des priorités de la région métropolitaine et plusieurs intervenants nous ont exprimé aujourd’hui leurs idées à ce sujet. À ma sortie de l’atelier de consultation, je dois vous dire que je suis extrêmement confiante que le Plan d’électrification et de changements climatiques du gouvernement permettra de soutenir encore mieux la Métropole dans ses efforts de réduction de GES. »

Chantal Rouleau, ministre déléguée aux Transports, ministre responsable de la Métropole et de la région de Montréal et députée de Pointe-aux-Trembles

« Nous sommes heureux d’avoir pu contribuer à une série de rencontres ministérielles, organisées en collaboration avec notre réseau de chambres de commerce. Chaque arrêt de la tournée a permis à de nombreux entrepreneurs, de toutes les régions du Québec, de présenter leurs initiatives pour réduire les émissions de gaz à effet de serre. Je suis convaincu que ces suggestions permettront au gouvernement du Québec de développer un plan de lutte contre les changements climatiques qui saura soutenir les entreprises québécoises dans la transition énergétique. »

Stéphane Forget, président-directeur général de la Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ)

« Dans chacune des régions du Québec nous avons pu entendre les différents acteurs régionaux. Plusieurs d’entre eux ont déjà élaboré des projets, ciblé certaines actions ou même trouvé des solutions pour réduire les GES. Nous souhaitons que le futur Plan d’électrification et de changements climatiques reflète ce potentiel d’innovation et de développement et qu’il comporte des mesures concrètes d’accompagnement. Les conseils régionaux de l'environnement seront toujours des partenaires de premier plan pour accompagner les régions dans le but d'atteindre les objectifs du PECC qui redessinera le paysage économique et environnemental du Québec. »

Marc Bureau, président du Regroupement national des conseils régionaux de l’environnement du Québec (RNCREQ)

 

Faits saillants :

La tournée en quelques chiffres :

  • 4 ministres : MM. Benoit Charette (Environnement et Lutte contre les changements climatiques), Pierre Fitzgibbon (Économie et Innovation) et Jonatan Julien (Énergie et Ressources naturelles) ainsi que Mme Marie-Eve Proulx (Ministre déléguée au Développement économique régional)
  • 2 partenaires-clés (FCCQ et RNCREQ)
  • 10 jours de tournée
  • 13 municipalités visitées
  • 17 régions administratives couvertes
  • Plus de 550 participants rencontrés
  • Carboneutralité : les GES liés aux déplacements des participants ainsi que des représentants et employés du gouvernement du Québec seront compensés.

Lien connexe :
Pour avoir une vue d’ensemble de la démarche d’élaboration du PECC : www.environnement.gouv.qc.ca/changementsclimatiques/Demarche_PECC.PDF  

 

Source : Environnement et Lutte contre les changements climatiques

Design Web par Acolyte
Copyright © AGPI 2019 - Tous droits réservés - Notes légales