Imprimer cette page

 

Retour à la liste
6 mai 2020

La réorganisation du travail après la COVID-19

Par Martin Bouchard

 

La crise de la COVID-19 appelle une réorganisation du travail plus que jamais axée sur la santé et le confort.

 

Le dimanche 29 mars 2020, un peu passé 13 h, le Directeur de la santé publique du Québec, le Dr Horacio Arruda, lançait un appel à toute la population québécoise : il faudra revoir l’organisation du travail. Au cours de cette conférence de presse, il affirma : «[…] il y aura à la fois une analyse, je vous dirais, de santé publique du milieu de travail. » Du même souffle, il ajoutait que la pause proclamée par le premier ministre du Québec n’était pas une pause pour s’arrêter et se reposer, mais plutôt une opportunité pour repenser nos méthodes de travail.

 

Dans ce contexte particulier, avec une préoccupation exacerbée pour la santé des occupants dans la population, la certification WELL est promue à un bel avenir et aidera à nous faire prendre conscience que nous sommes tous et toutes des agents de santé publique, que nous soyons concepteurs d’espace de travail (architecte, designer, ergonome, etc.), gestionnaires immobiliers ou travailleurs.

 

Travail à la maison


Une des pistes de réflexion évoquées par le Dr Arruda est le télétravail. Nous avons pu voir sur les médias sociaux, au cours des dernières semaines, les installations de plusieurs personnes ayant bricolé urgemment, avec un succès variable en termes d’ergonomie, un espace de travail à leur domicile. Parmi les multiples déficiences remarquées, notons, entre autres :

 

  • le choix de la chaise (si choix il y avait);
  • la hauteur de la surface de travail (souvent trop haute);
  • la gestion des éblouissements et des contrastes avec un ordinateur portable placé directement vis-à-vis la fenêtre, forçant ainsi l’utilisateur à regarder son écran à contre-jour;
  • le manque de station d’accueil (docking station) permettant le branchement d’un écran, d’un clavier et d’une souris détachés de l’ordinateur portable ou de la tablette.

Une fois l’urgence passée, il faudra assurément revoir ces aménagements improvisés afin d’éviter des blessures ou troubles musculosquelettiques (TMS) aux travailleurs en télétravail. L’aménagement des postes à domicile du personnel en télétravail devra être revu et corrigé par les travailleurs et leurs employeurs. À défaut, nous pourrions constater une augmentation considérable des tendinites, bursites, épicondylite et autres problèmes de santé d’un certain pourcentage de ces milliers, voire dizaines de milliers, de nouveaux télétravailleurs. De plus, une augmentation du nombre de jours passés en télétravail contribuera à augmenter l’exposition à une situation à risque.

 

Travail au bureau, espace ouvert


Le retour vers le travail au bureau soulève des questions. Plusieurs nouveaux projets d’espace de bureau ont visé à rendre les postes de travail non assigné dans des espaces dits ouverts. Ces espaces de travail comptent des espaces de concentration pour le travail seul et des espaces de collaboration permettant des réunions formelles et informelles. Ainsi, la crise de la COVID-19 pose plusieurs questions :

 

  • Sera-t-il possible de maintenir deux mètres de distance avec votre collègue même dans les espaces dits de concentration?
  • Comment gérer les postes partagés?
  • Les espaces communs baisseront-ils en popularité?
  • Comment gèrera-t-on les réunions dans ces espaces communs?
  • Devra-t-on considérer, du point de vue de l’entretien, les espaces communs comme des high touch surface au même titre que les poignées de porte et les boutons d’ascenseur?
  • Sera-t-il envisagé de disperser les membres d’une même équipe de travail dans divers sites de manière à éviter la contagion parmi les membres d’une équipe de projet particulière?
  • Devra-t-on former le personnel sur l’étiquette et leur hygiène respiratoire?
  • Devra-t-on modifier les réunions regroupant l’ensemble du personnel de l’entreprise lors d’annonce importante?
  • Quelles seront les politiques développées pour ceux qui reviennent de voyage?


Le retour au travail à la suite de la crise de la COVID-19 se fera possiblement progressivement, avec son lot d’hésitations, de tâtonnements et d’ajustements. Aussi bien y réfléchir et s’y préparer dès maintenant.

 

Source : VoirVert.ca

Design Web par Acolyte
Copyright © AGPI 2020 - Tous droits réservés - Notes légales