• Accueil  > 
  • Salle de presse  > 
  • Nouvelle - Certification BCZ – Design pour le projet de l’école Curé-Paquin
Imprimer cette page

 

Retour à la liste
20 février 2019

Nouvelle - Certification BCZ – Design pour le projet de l’école Curé-Paquin

 

Le projet de l’école Curé-Paquin, à Saint-Eustache, est maintenant certifié Bâtiment à carbone zéro (BCZ) – Design, une première au Québec.

 

Porté par la Commission scolaire de la Seigneurie-des-Mille-Îles (CSSMI), ce projet se traduit présentement par la construction d’un établissement d’enseignement qui accueillera plus de 350 élèves du niveau primaire en septembre 2019. Il figure parmi les16 projets au pays qui participent au programme pilote de la Norme du bâtiment à carbone zéro, lancé en 2017 par le Conseil du bâtiment durable du Canada (CBDCa).

 

La certification BCZ – Design obtenue par l’école Curé-Paquin (une première également pour un établissement primaire au Canada) confirme que ce bâtiment est conçu pour que les émissions de gaz à effet de serre (GES) associés à son exploitation affichent un bilan zet zéro.

 

Composantes clés
Géothermie, solaire photovoltaïque (PV), enveloppe haute performance… Le design du projet intègre des stratégies et des mesures s’articulant autour des quatre composantes clés du programme des bâtiments à carbone zéro du CBDCa. Les faits saillants :

 

Bilan carbone zéro

 

- Le bâtiment a été conçu pour fonctionner à 100 % à l’électricité;
- La consommation électrique générera un très faible taux d’émissions indirectes de GES annuellement, soit 0,5 tonne de CO2 éq.;
- L’exportation d’électricité par le biais des panneaux solaires PV permettra d’éviter 1,8 tonne de CO2 éq. par année;
- Le bilan net annuel de l’école permettra d’éviter chaque année la production de 1,3 tonne de CO2 éq.


Efficacité

 

- Les caractéristiques du bâtiment ont été optimisées afin d’atteindre l’exigence du programme en termes d’intensité de la demande en énergie thermique (IDÉT) :

  • volumétrie compacte;
  • taux de fenestration convenable;
  • résistance thermique élevée;
  • fenestration permettant de bénéficier des gains solaires;
  • L’IDÉT du bâtiment sera de 31,7 kWh/m², soit une performance supérieure à l’exigence du programme carbone zéro (34 kWh/m²);
  • La gestion de l’appel de puissance sera effectuée grâce à un réservoir de stockage d’énergie ainsi qu’un accumulateur thermique électrique.

Énergie renouvelable

 

- Soixante et onze panneaux solaires PV totalisant 150 m² et ayant une puissance nominale de 27,3 kW installés en toiture;
- La production annuelle d’électricité PV de l’ordre de 38 000 kWh;
- L’électricité PV représentera plus de 11 % des besoins énergétiques annuels, une performance supérieure à l’exigence du programme établie à 5 %.


Matériaux à faible teneur en carbone

 

- L’analyse de cycle de vie effectuée sur les matériaux de la structure et de l’enveloppe ont permis d’établir la teneur en carbone à environ 1 160 tonnes de CO2 éq.


Outre la CSSMI, l’équipe réunie autour de ce projet est formée de Leclerc Associés Architectes, GBi (génie électromécanique et structural, consultation en durabilité), Exp (génie structural), BMA Architecture de paysage et Groupe Socam (construction)

 

Source : VoirVert.ca

Design Web par Acolyte
Copyright © AGPI 2019 - Tous droits réservés - Notes légales