• Accueil  > 
  • Salle de presse  > 
  • Nouvelle - L'école Stadacona devra être démolie - Elle sera remplacée par un Lab-École
Imprimer cette page

 

Retour à la liste
6 mars 2020

Nouvelle - L'école Stadacona devra être démolie - Elle sera remplacée par un Lab-École

Par Alexandre Robillard

 

PHOTO D'ARCHIVES, JEAN-FRANÇOIS DESGAGNÉS

L’école Stadacona, dans le secteur Limoilou, à Québec, a été construite en 1941.

 

La construction du Lab-École de Québec passera par la démolition de l’école Stadacona, a finalement tranché la Commission scolaire de la capitale (CSC).

 

La CSC soutient qu’elle avait gardé sur la table l’option de conserver en tout ou en partie l’école Stadacona, construite en 1941.

 

Dans une entrevue à notre Bureau d’enquête, une porte-parole de la commission scolaire, Véronique Gingras, a soutenu que la décision de la démolir est récente, malgré des reportages indiquant qu’elle avait déjà été prévue.


« La décision de déconstruire a été prise au cours des dernières semaines », a-t-elle dit.

 

« Déconstruire »

 

La CS préfère le terme « déconstruire » à celui de démolition. Selon Mme Gingras, cela s’explique par le fait que des matériaux de l’école Stadacona pourront être récupérés, mais pas nécessairement dans le nouveau bâtiment.

 

« Aucun élément de l’école actuelle ne va rester, a dit Mme Gingras. Il n’y aura pas de façade ou quoi que ce soit. Les matériaux qui seront recyclés ou utilisés, on ne peut pas garantir qu’il y en aura dans la future école. »

 

En novembre, notre Bureau d’enquête a révélé que les coûts de construction des six projets de Lab-École en cours avaient augmenté de 55,6 millions $ à 105,9 millions $ depuis leur annonce en juin 2018.


Lab-École et la CSC avaient alors confirmé que l’échéancier d’ouverture des écoles devrait être retardé d’un an, à 2022.

 

Mme Gingras a affirmé à notre Bureau d’enquête que cet échéancier tient toujours pour le Lab-École de Québec. Lab-École avait établi « deux scénarios » architecturaux, dont un prévoyant la démolition.

 

Fin de mandat

 

Le projet de Québec est le seul, parmi les six en cours, dont les plans seront préparés par l’équipe d’architectes de Lab-École.

 

Le bâtiment de 20 classes doit coûter 20 millions $. Les autres projets ont fait l’objet de concours d’architecture dont les résultats doivent être dévoilés prochainement, soit au cours du mois de mars.

 

Le ministre de l’Éducation, Jean-François Roberge, a récemment annoncé la fin du mandat de Lab-École, quand ses projets actuels arriveront à terme.

 

Les fondateurs de Lab-École sont le cuisinier Ricardo Larrivée, le sportif Pierre Lavoie et l’architecte Pierre Thibault.

 

Source : Journal de Montréal

Design Web par Acolyte
Copyright © AGPI 2020 - Tous droits réservés - Notes légales