• Accueil  > 
  • Salle de presse  > 
  • Programme Réfection et construction des infrastructures municipales (RÉCIM)
Imprimer cette page

 

Retour à la liste
17 janvier 2020

Programme Réfection et construction des infrastructures municipales (RÉCIM)

L’aide financière du programme Réfection et construction des infrastructures municipales (RÉCIM) a pour but de permettre aux municipalités de réaliser des projets de construction, de mise aux normes, de réhabilitation ou de conversion, d’agrandissement ou de réfection d’infrastructures municipales afin d’assurer la pérennité des services aux citoyens.

 

Plus particulièrement, le RÉCIM offre un accompagnement financier aux municipalités dont la capacité financière est plus limitée dans la réalisation de travaux visant à répondre à des problématiques importantes associées à l’état de leurs infrastructures de base, qu’elles soient à vocation municipale ou communautaire. Le programme permet aussi d’appuyer financièrement la réalisation de projets préconisant la mise en commun de services et le partage d’infrastructures entre les municipalités.

 

Le RÉCIM est composé de deux volets :

Volet 1 – Projets d’infrastructures à vocation municipale ou communautaire
Volet 2 – Projets d’infrastructures à vocation municipale ou communautaire dans le cadre d’une mise en commun de services ou d’un regroupement municipal.


Pour consulter la description complète du RÉCIM et de ses deux volets ou encore pour obtenir des précisions sur les modalités d’admissibilité d’un projet et sur le versement de l’aide financière, veuillez consulter le Guide du programme Réfection et construction des infrastructures municipales (695 Ko).

 

Les demandes d'aide financière peuvent être déposées au Ministère en tout temps. Un projet pourra être analysé seulement lorsque le requérant aura transmis son formulaire de demande accompagné de tous les documents obligatoires. Préalablement à toute confirmation d’aide financière par le ministre, un projet doit faire l’objet d’une sélection, laquelle est en fonction de la priorité du projet et des disponibilités budgétaires du programme.

 

Les projets soumis dans le RÉCIM sont évalués selon une grille d’analyse comportant plusieurs critères, notamment l’importance de la problématique soulevée et ses conséquences sur le maintien des services. La demande d’aide financière doit être documentée, structurée et accompagnée, si possible, d’un rapport provenant d’une autorité neutre et compétente en la matière.

 

Pour en savoir plus

 

Source : Ministère des Affaires municipales et Habitation

Design Web par Acolyte
Copyright © AGPI 2020 - Tous droits réservés - Notes légales