• Accueil  > 
  • Salle de presse  > 
  • Québec repousse au 18 mai la réouverture des commerces dans la Communauté métropolitaine de Montréal
Imprimer cette page

 

Retour à la liste
5 mai 2020

Québec repousse au 18 mai la réouverture des commerces dans la Communauté métropolitaine de Montréal

 

Lors de son point de presse, le premier ministre du Québec, M. François Legault, a d’entrée de jeu affirmé que les conditions ne sont pas pleinement réunies dans la grande région de Montréal pour procéder au déconfinement de ce territoire. Ainsi, Québec repousse d’une semaine la réouverture des commerces y ayant pignon sur rue. Ils pourront donc ouvrir leurs portes à compter du 18 mai prochain.

 

Pour ce qui est de l’ouverture des écoles primaires et des différents milieux de garde, toujours dans la région de Montréal, le gouvernement dit vouloir suivre de près la situation et prendra une décision ultérieurement, en fonction de l’évolution des différentes données, notamment le nombre d’hospitalisations et de personnes aux soins intensifs.

 

Le gouvernement maintient toutefois le calendrier dans le secteur manufacturier ainsi que dans celui de la construction, partout au Québec. « Avec les règles mises en place par la Commission des normes, de l’équité de la santé et de la sécurité au travail (CNESST) et les autorités de santé publique, on peut ouvrir graduellement ces secteurs », a fait savoir le premier ministre.

 

Réouverture des commerces ayant pignon sur rue

 

Alors que le Québec rouvre aujourd’hui une grande proportion de ses commerces avec une porte donnant accès directement à l’extérieur, le premier ministre a tenu à rappeler certaines consignes afin que ces réouvertures se fassent de façon sécuritaire et suivant les recommandations des autorités de santé publique. « Je fais confiance aux propriétaires et aux clients pour respecter les mesures de distanciation physique. On vous encourage aussi à porter des masques et à acheter des couvre-visage québécois. », a-t-il affirmé.

 

Le choix des parents

 

À une semaine de la réouverture des écoles et des milieux de garde dans la plupart des régions du Québec, à l’exception de ceux de la grande région de Montréal, le premier ministre a réitéré que les parents ont le choix d’y renvoyer ou non leurs enfants. « Je le répète, les parents ont le choix. Si vous êtes trop inquiets, vous pouvez garder vos enfants à la maison. Et vous n’avez pas à vous sentir coupables. »

 

Le premier ministre a par ailleurs profité de son point de presse pour mentionner que tous les enseignants qui souhaiteront porter un couvre-visage en classe pourront le faire, malgré le fait que ce ne soit pas une recommandation formelle des autorités de santé publique.

 

Remerciements du jour

 

Le premier ministre a finalement transmis ses remerciements du jour aux propriétaires des commerces prioritaires, qui, depuis le début de la crise, ont pris toutes les mesures nécessaires pour faire respecter les consignes émises par les autorités de santé publique, de même qu’à ceux qui se préparent à ouvrir leurs portes, aujourd’hui.

 

Pour en savoir plus

 

Source : Union des municipalités du Québec

Design Web par Acolyte
Copyright © AGPI 2020 - Tous droits réservés - Notes légales