• Accueil  > 
  • Salle de presse  > 
  • Retour en classe pour 789 élèves du préscolaire et du primaire à la Commission scolaire de la Baie-James
Imprimer cette page

 

Retour à la liste
12 mai 2020

Retour en classe pour 789 élèves du préscolaire et du primaire à la Commission scolaire de la Baie-James

Chibougamau, le 11 mai 2020. – La Commission scolaire de la Baie-James et ses établissements ont réalisé un travail remarquable dans les dernières semaines pour être en mesure d’accueillir les 789 élèves du préscolaire et du primaire qui sont de retour en classe ce lundi 11 mai. On ne peut passer sous silence que les défis de réorganisation étaient grands pour répondre aux directives de la santé publique et du ministre de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur, mais les équipes-écoles se sont mises en mode solutions afin de réaliser toutes les étapes d’une rentrée scolaire peu ordinaire, et cela, en à peine deux semaines.

 

73 % de la clientèle inscrite

 

 Un total de 789 élèves, représentant 73 % de notre clientèle habituelle, prennent place, à deux (2) mètres de distance, dans nos classes ce 11 mai. La clientèle par secteur est la suivante : 81 élèves (66 %) à Chapais, 462 élèves (80 %) à Chibougamau, 135 élèves (76 %) à Lebel-sur-Quévillon, 73 élèves (57 %) à Matagami, 13 élèves (93 %) à Radisson et 25 élèves (42 %) à VVB.

 

 La santé et la sécurité au cœur de nos préoccupations

 

 La santé et la sécurité de nos élèves et de notre personnel sont notre priorité! En ce sens, la Commission scolaire a pris soin de réviser les protocoles d’entretien, de fournir du matériel de protection à son personnel, de réaménager les espaces afin de respecter la distanciation de deux (2) mètres. Ainsi, les groupes ont été divisés et le nombre d’élèves par classe variera entre 10 à 15 selon la superficie des locaux. De plus, les lieux communs ne seront pas accessibles pour limiter les contacts.

 

 Une réorganisation des groupes implique nécessairement l’ajout de personnel. La directrice du Service des ressources humaines, madame Maryse Savard, se dit très satisfaite de la collaboration des membres du personnel de tous les corps d’emploi qui ont répondu favorablement à la demande.

 

 Par ailleurs, pour pallier le manque d’espace dans les écoles primaires, plusieurs groupes d’élèves ont été relocalisés dans les écoles secondaires. C’est le cas dans les secteurs de Chibougamau, Chapais et Matagami. Stratégiquement, ce sont les élèves du 3e cycle qui ont franchi les portes de leur future école secondaire ce matin.

 

Une nouvelle routine à l’école

 

 IL est certain que l’école ne sera pas la même, elle sera différente et adaptée au contexte actuel. Par conséquent, les enfants s’approprieront une nouvelle routine à l’école. Le lavage des mains sera fréquent et obligatoire. Les déplacements dans l’école et dans la classe seront coordonnés pour demeurer sécuritaires. La distanciation sociale sera requise, alors les élèves devront apprendre à respecter une distance de deux (2) mètres entre eux et leurs amis ou leurs intervenants. Les élèves demeureront dans le même local avec le même groupe toute la journée. Évidemment, puisqu’il est important de demeurer actif, les récréations seront maintenues, mais se dérouleront en alternance et il ne sera pas possible d’utiliser les modules de jeux à l’extérieur.

 

 L’apprentissage en classe ou à distance

 

À travers toute cette réorganisation, nos équipes travaillent aussi à la planification des contenus qui seront enseignés à l’école ou à la maison. Les parents qui font le choix de garder leur enfant à la maison bénéficieront d’un soutien pédagogique bonifié.

 

 Concernant le secondaire, bien que les écoles soient fermées, les élèves doivent poursuivre leurs apprentissages à distance. Madame Bianca Tremblay, directrice du Service de l’enseignement, précise qu’un encadrement pédagogique bonifié sera offert aux élèves, afin de leur permettre de maintenir leurs acquis scolaires, ainsi que de poursuivre l’apprentissage de savoirs jugés essentiels. Pour permettre aux élèves de se créer un horaire et une structure de travail, une planification hebdomadaire leur sera transmise par leurs enseignants et un accompagnement plus soutenu sera offert par l’entremise de classes virtuelles ou autres moyens mis en place par les équipes-écoles.

 

 Malgré les contraintes et les défis à relever, monsieur Michel Laplace, directeur général, déclare qu’il est confiant que les équipes-écoles ont su réunir toutes les conditions pour un retour en classe sécuritaire et harmonieux. « Je suis très fier de pouvoir compter sur du personnel dynamique qui saura être innovant pour accompagner vos enfants avec tout le dévouement et le cœur qu’on leur connaît. » ajoute-t-il.

 

Ensemble, nous relèverons ce nouveau défi!


Source :     Direction générale
                  Commission scolaire de la Baie-James
                  418 748-7621 poste 2223

 

Source : Commission scolaire de la Baie-James

Design Web par Acolyte
Copyright © AGPI 2020 - Tous droits réservés - Notes légales