Le Diffuseur Imprimer cette page
Retour à la liste
Publié par AGPI
Concours « Le Pilier d’Or 2012 »

Le 3 octobre dernier, durant la soirée officielle du colloque 2012, l’AGPI a eu le plaisir d’honorer quelques-uns de ses membres pour l’excellence qu’ils ont démontrée dans la gestion de leur parc immobilier. Aussi, elle en a profité pour souligner de façon tangible le travail d’un de ses grands bâtisseurs.

 

Comme vous le savez, le concours du « Pilier d'Or » vise à reconnaître les gestionnaires immobiliers institutionnels qui réalisent des projets qui sortent de l’ordinaire, qui font appel à la compétence autant qu’à l’imagination. Ces gestionnaires sont des piliers dans nos milieux.

 

C’est à partir de quatre catégories distinctes qu’a été sélectionné le lauréat du concours.

Ces catégories sont :

Les membres du jury 2012 :

Jean-Jacques Barrette, Pierre Gastaldy,

Michel Rose, Jean-François Soumis

La coordination des travaux du jury était sous la responsabilité du directeur général, Gilbert Desmarais.

  • Mérite de gestion
  • Ressources Humaines
  • Mérite technique et innovation
  • Environnement

De plus, le « Pilier d’Or » de la catégorie reconnaissance a été présenté à une personne dont la contribution aux opérations et au développement de l’association a été particulièrement significative et mérite d’être soulignée publiquement.

 

Ceux d’entre vous qui ont déjà participé comme membre d’un jury dans le cadre de l’attribution de mérite savent que cette tâche est souvent difficile et exigeante. Au terme de l'opération 2012, six candidatures ont particulièrement retenu l'attention du jury dans la dernière étape de qualification pour l’adjudication du premier « PILIER D’OR »

 

Il s’agit des candidatures suivantes toutes classées par ordre alphabétique :

CÉGEP DE DRUMMONDVILLE dans la catégorie Environnement

« Action en énergie et développement durable – Centre de l’environnement »

présenté par Monsieur Jacques Contant

CÉGEP DE GRANBY HAUTE-YAMASKA dans la catégorie Environnement

« Projet d’optimisation énergétique »

présenté par Monsieur François Deschênes

CENTRE JEUNESSE DE LA MONTÉRÉGIE dans la catégorie Environnement

« Construction du nouveau siège social, Premier projet LEED autofinancé du MSSS » présenté par Monsieur Gilles Brown

HÔPITAL LOUIS-H-LAFONTAINE dans la catégorie Mérite de gestion

« Amélioration des processus de gestion de la maintenance (GMAO) »

présenté par Monsieur Richard Pichette

VILLE DE DOLLAR-DES-ORMEAUX

dans la catégorie Mérite technique et Innovation

« Programme d’efficacité énergétique du complexe multidisciplinaire - le Centre civique de Dollard-des-Ormeaux »

présenté par Monsieur Guy Dubé

VILLE DE MONTRÉAL dans la catégorie Environnement

« Optimisation énergétique 3 bâtiments : Biodôme, Insectarium, Jardin botanique » présenté par Monsieur Jean Bouvrette

 

L’AGPI tient à remercier chaleureusement nos finalistes pour le travail accompli.

 

Monsieur Michel Rose, directeur des aménagements et du service des ressources matérielles de l’École Polytechnique de Montréal et vice-président de l’AGPI, s’est joint à Monsieur Gilbert Desmarais afin de procéder à la remise du premier prix. Celui-ci a été attribué à la « Ville de Montréal » division Espace pour la vie qui était représenté par Monsieur Jean Bouvrette, directeur de la division. Cette candidature avait été présentée dans la catégorie « Environnement »

 

Espace pour la vie a pour mission de rapprocher la nature et les humains tout en valorisant la biodiversité. De 2008 à 2010, l’institution montréalaise a implanté un programme d'économie d'énergie pour trois de ses bâtiments : le Biodôme, l'Insectarium et le Jardin botanique. Ce programme s’inscrit dans un vaste plan de développement durable en lien direct avec la mission d’Espace pour la vie.

 

Il s’agit de gestes concrets qui ont un effet tangible et mesurable sur l’environnement : réduction de la facture d'énergie de 37 %, remplacement de l’énergie fossile par des énergies propres et renouvelables, réduction de 46 % des rejets de gaz à effet de serre, amélioration de l’efficacité des infrastructures énergétiques dont la consommation est passée de 248 000 à 150 000 gigajoules dans la dernière année, soit une diminution de 40 %.

 

Les motivations de qui ont justifié l’investissement de 10 millions de dollars et la mobilisation du personnel pour mener à bien le projet, étaient de pousser plus loin la mission environnementale d'Espace pour la vie, de réduire ses coûts d'exploitation radicalement et pour longtemps et de donner l'exemple et l’inspiration aux autres organisations municipales et à la société en général pour la réalisation de projets similaires.

 

La réussite du projet repose sur une vision audacieuse de la gestion du bien public (un modèle financier basé sur la garantie de la performance), l’innovation technique et la volonté de sortir des sentiers battus. En 2012, les économies générées par le projet dépassent les prévisions, atteignant maintenant 144 %.

 

De plus, comme l'amélioration des performances énergétiques s'appuie sur une modernisation globale des systèmes de chauffage, de ventilation et d'éclairage, le cycle de vie des installations est prolongé.
Par surcroit, certains équipements démantelés ont été légués à des écoles de formation professionnelle pour être réutilisés.

 

Les mesures en efficacité énergétique implantées au Biodôme (géothermie et récupération de chaleur), plus efficaces que prévues, permettent de plus à cette institution de fournir en énergie le nouveau Planétarium, actuellement en construction, pour ses besoins en chauffage et en climatisation. Le projet réalisé au Biodôme permet ainsi de réduire considérablement les équipements électromécaniques de ce nouveau bâtiment et lui fournit une énergie verte et hautement performante. Ce nouveau Planétarium vise une certification LEED Platine.

 

Par cette reconnaissance, l’AGPI soulignait la précellence du travail démontrée par cette équipe de la Ville de MONTRÉAL pour les excellents résultats obtenus dans le cadre du

« Projet d’optimisation énergétique : Biodôme, Insectarium, Jardin botanique ». L’AGPI souligne l’engagement soutenu de cette institution dans ce domaine, qui est, sans aucun doute, digne de mention.


C’est la prérogative de toute organisation comme l’AGPI de reconnaître à un moment opportun, un membre dont elle juge que la contribution à ses opérations et à son développement est particulièrement significative et mérite d’être souligné publiquement.

 

L’AGPI est fière d’annoncer que le récipiendaire de la catégorie « Reconnaissance » pour l’année 2012 est Monsieur Paul-Émile Bourque, directeur général du Cégep St-Laurent.

 

Le prix de cette catégorie a été remis par Gilbert Desmarais.

Monsieur Bourque est d’abord par son charisme, quelqu’un qui inspire le respect. Il est toujours de bon conseil pour ses pairs.

 

Depuis janvier 1980, il s’est joint au réseau institutionnel et plus particulièrement au réseau de l’éducation. (Cégep Saint-Laurent)

 

Au cours de sa carrière, il a mené à terme de nombreux projets. On se doit de souligner la construction d’une résidence pour étudiants, le démarrage du Centre des technologies de l’eau qui fait partie des Centres collégiaux de Transfert de Technologie (CCTT), le projet de coopération internationale initié avec l’École Polytechnique de Quito (Escuela Politécnica Nacional) ainsi que la rénovation de la salle Émile-Legault.

 

Dans tous les postes qu’il a occupés, il a fait montre de détermination et d’une grande ouverture face à l’innovation en vue de l’atteinte des objectifs qu’il s’était fixés. Visionnaire passionné, il a toujours su mobiliser l’équipe qui l’entoure en lui insufflant un dynamisme sans cesse renouvelé. Il a été parmi les premiers à rallier les rangs des bâtisseurs pour travailler sur les fondements de l’AGPI. À cet égard, c’est un des plus anciens membres et il a été grandement impliqué durant toutes les années durant lesquelles il a siégé au conseil d’administration de l’association.

 

Encore aujourd’hui, il demeure un excellent ambassadeur de notre association auprès des réseaux institutionnels.

 

L’AGPI lui doit de belles réalisations, dont celle de la mise sur pied de son premier site internet pour lequel il aura entre autres mis à contribution des spécialistes de son équipe informatique.

 

Il a également été un des instigateurs du programme d’incitation à l’efficacité énergétique du réseau des cégeps sans oublier que durant près de 12 ans, il aura permis à l’association d’héberger son secrétariat et son site web à des prix défiant toute concurrence. L’AGPI est fière de souligner le travail exemplaire de ce grand collaborateur, Monsieur Paul-Émile Bourque, directeur général du Cégep Saint-Laurent.

 

Félicitations aux récipiendaires !


Retour à la liste
Laissez un commentaire

Par mot-clé
AGPI, Changement climatique, Colloque annuel, Concept, Concours « Le Pilier d’Or », Développement Durable, Éducation, Energie, Entrevue, Gestion immobilière, Gouvernance, Hygiène et salubrité, Légal, Les grandes visites institutionnelles, Mot de la présidence
Par numéro de volume
Par auteur
Par année

Design Web par Acolyte
Copyright © AGPI 2022 - Tous droits réservés - Notes légales