Le Diffuseur Imprimer cette page
Retour à la liste
Publié par AGPI
Concours « Le Pilier d’Or 2016 »

L’AGPI a eu le plaisir d’honorer quelques-uns de ses membres le 4 octobre dernier lors du souper officiel du concours « Le Pilier d’Or 2016 » pour l’excellence qu’ils ont démontrée dans la gestion de leur parc immobilier. Comme nous n’avons pas reçu de candidatures dans la catégorie « Prix Jean-Jacques Barrette de la relève », il n’y a donc pas de remise pour cette catégorie. Aussi, elle a profité de l’occasion pour souligner de façon tangible le travail d’un de ses grands bâtisseurs. Les membres du jury 2016 étaient : Messieurs Jean-François Soumis, Michel Caron et Luc Paquin. La coordination des travaux du jury était sous la responsabilité du directeur général, Monsieur Gilbert Desmarais.

 

Au terme de l'opération 2016, quatre candidatures ont particulièrement retenu l'attention du jury dans la dernière étape de qualification pour l’adjudication du premier « Pilier d’Or »

 

Les 4 candidatures qui vous sont présentées sont toutes classées par ordre alphabétique.

 

Le CISSS de Chaudières-Appalaches (Hôtel-Dieu de Lévis) dans la catégorie Mérite technique et Innovation pour son projet « L’efficacité énergétique en action pour la santé »
Le CISSS de Laval dans la catégorie Mérite technique et Innovation pour son projet « Modernisation des infrastructures énergétiques »
La Commission scolaire Marie-Victorin dans la catégorie Mérite de Gestion pour son projet « Réfection des installations et des surfaces d’athlétisme de l’École Gérard-Filion » réalisé à l’été 2015
L’Université de Sherbrooke dans la catégorie Mérite technique et Innovation pour son projet « Résultats remarquables en matière de réduction de gaz à effet de serre (GES) et de maîtrise de l’énergie »

 

LAURÉAT 2016
Monsieur Luc Paquin, président du CA de l’AGPI ainsi que directeur du Service de l'Équipement et adjoint au directeur de l’Administration de l’École de technologie supérieure a procédé à la remise du premier prix.

 

La Commission scolaire Marie-Victorin pour son projet « Réfection des installations et des surfaces d’athlétisme de l’École Gérard-Filion », une candidature qui a été présentée dans la catégorie « Mérite de Gestion » représentée par Monsieur Hugo Pelletier, agent d’administration.

 

C'est à première vue un projet de gestion de construction comme nous en voyons souvent avec, bien entendu, ses défis et ses imprévus, auxquels un gestionnaire doit faire face.
Toutefois, en scrutant les détails concernant les objectifs visés et les impacts sociaux économiques qui en découlent, on y découvre des particularités qui permettent d’y déceler un projet remarquable.

 

Notons entre autres que la construction de ces installations sportives (incluant le terrain de soccer-football) ainsi que l’acquisition d’équipements d’athlétisme répondant aux normes de compétitions nationales et internationales s’inscrivent comme un point tournant non seulement pour les citoyens et les athlètes, mais également pour les élèves de l’École Gérard-Filion, qui bénéficient maintenant d’un environnement adéquat pour la pratique de sports variés. La réalisation de ce projet confère également un statut d’école sportive par excellence à l’établissement scolaire.

 

En effet, l’École Gérard-Filion, qui proposait déjà quatre concentrations sportives (multisports, soccer, volleyball et basketball), a été récemment, de façon officielle, reconnue par le Ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport comme une école offrant le programme Sport-études. L’année scolaire 2016-2017 pourra donc accueillir des élèves-athlètes, reconnus par leur fédération sportive, qui pourront continuer la pratique rigoureuse de leur sport tout en étudiant.

 

Dans un article du 17 juin 2016, paru dans Le Courrier du Sud, il a notamment été souligné par un enseignant de l’école que « le nombre de groupes augmente avec le temps et que le taux de rétention des élèves n’a jamais été aussi haut depuis que le sport brille dans l’école. »

 

Depuis la réfection des surfaces d’athlétisme et de ses aires de jeux, la piste et les équipements ont été fréquemment utilisés par le Club d’Athlétisme Rive-Sud qui a élaboré un programme intitulé « Initiation et développement », qui est offert aux enfants et adolescents de 4 à 15 ans durant l’année scolaire et la saison estivale. Ce programme consiste en une initiation aux différentes techniques des épreuves d’athlétisme (sprint, course de haies, course d’endurance, saut en longueur, saut en hauteur, lancer du javelot, lancer du poids et lancer du disque).

 

Certaines personnes ne croient pas que la gestion des infrastructures puisse être un moteur important pour la mission première d’une institution.

 

Ce projet est une démonstration qui renverse sans équivoque cette croyance trop souvent omniprésente.

 

Plusieurs acteurs majeurs sont intervenus dans ce dossier ayant requis la participation de la Commission scolaire, de la Ville de Longueuil et du gouvernement provincial. Le fait de travailler avec trois niveaux de gouvernement implique généralement des successions de délais qui bousculent les échéanciers fixés. Pour permettre la réussite de la mise en place d’un tel projet, il fallait s’assurer d’y intégrer et d’y maintenir, malgré ce contexte, souplesse et rigueur.

 

On note donc effectivement que, pour ce projet, les membres des équipes d’opération et de construction sont demeurés proactifs, autonomes et responsables afin d’assurer une coordination parfaite permettant de réaliser le tout dans un échéancier serré ayant pour cible la mise en fonction des installations pour le 25 septembre 2015.

 

À cet égard, l’institution a indubitablement réussi à concrétiser le déploiement en fonction des cibles attendues.

 

Dans ses critères de sélection, la Commission scolaire a privilégié le confort et la sécurité des usagers, un produit durable, un coût d’entretien réduit et des matériaux non nocifs pour l’environnement. Ces objectifs en soi étaient déjà louables mais au-delà de toutes ces considérations techniques et environnementales ce projet aura servi à redynamiser une école qui en avait grandement besoin pour la rendre fonctionnelle et intéressante pour les étudiants et le corps professoral. Les nouvelles installations ont contribué largement à reproduire un nouveau pôle d’attractions visant à promouvoir le développement de saines habitudes de vie.

 

Par cette reconnaissance, l’AGPI souligne la précellence du travail démontrée par l’équipe de la Commission scolaire Marie-Victorin pour les excellents résultats obtenus dans le cadre du projet :
« Réfection des installations et des surfaces d’athlétisme de l’École Gérard-Filion »

 

L’AGPI souligne l’engagement soutenu de cette institution dans ce domaine, qui est, sans aucun doute, digne de mention.  


Retour à la liste
Laissez un commentaire

Par mot-clé
AGPI, Changement climatique, Colloque annuel, Concept, Concours « Le Pilier d’Or », Développement Durable, Éducation, Energie, Entrevue, Gestion immobilière, Gouvernance, Hygiène et salubrité, Légal, Les grandes visites institutionnelles, Mot de la présidence
Par numéro de volume
Par auteur
Par année

Design Web par Acolyte
Copyright © AGPI 2021 - Tous droits réservés - Notes légales