Le Diffuseur Imprimer cette page
Retour à la liste
Publié par CNESST
Gardez les pieds au sol, même en hauteur

Vous devez réaliser des travaux en hauteur? Peinture, pose de gouttières, réparation de conduite de ventilation… Pour minimiser le risque de chutes – souvent graves, voire mortelles –, l’utilisation d’appareils conçus pour le levage des travailleurs, telles les plateformes élévatrices, est une solution à considérer. Voici ce que dit la Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) à ce sujet. 


Chaque année, près de 700 chutes surviennent sur les chantiers de construction du Québec. Tous secteurs d’activité confondus, ce sont 4 160 chutes de hauteur qui se produisent chaque année dans les différents milieux de travail au Québec. Un nombre effarant qui nous rappelle que, même en hauteur, il est important de garder les pieds au sol. 

 

Confort et sécurité!
La surface de travail, pour un travailleur perché sur une échelle, se résume à… un barreau! En plus d’accomplir sa tâche souvent à bout de bras, en se contorsionnant et en multipliant les « monte/descend » pour replacer son échelle et atteindre sa position de travail, le travailleur met sa sécurité – et même sa vie – en jeu. 

 

De son côté, la plateforme élévatrice procure au travailleur un plancher de travail stable et sécuritaire. Ses garde-corps protègent le travailleur contre les chutes avant même qu’il quitte le sol. De plus, le travail s’effectue dans une position plus confortable et moins contraignante que dans une échelle ou un échafaudage, sans compter que cet appareil offre une plus grande flexibilité d’accès à des endroits restreints.

 

Des avantages pour l’employeur
En optant pour la plateforme élévatrice, l’employeur est gagnant. Il peut mieux s’assurer que les méthodes et les techniques utilisées par ses travailleurs sont sécuritaires, améliorant du même coup l’organisation du travail sur son chantier. Voilà une bonne façon de réduire les risques de voir ses activités interrompues par un accident qui aurait pu être évité ! 

 

Également, puisque la Loi sur la santé et la sécurité du travail met l’accent sur l’élimination à la source des dangers, les appareils de levage munis de garde-corps constituent un moyen de prévention à privilégier par les employeurs.

 

Pour toutes les utilisations

La CNESST souhaite voir diminuer le nombre de chutes de hauteur tant sur les chantiers de construction que dans les autres secteurs d’activités. Pour ce faire, elle mène une campagne pour rappeler aux employeurs et aux travailleurs l’importance d’utiliser des moyens procurant un plancher de travail stable et sécuritaire, comme la plateforme élévatrice, pour prévenir ces accidents souvent graves, voire mortels.

 

La plupart des travaux en hauteur, tant à l’extérieur qu’à l’intérieur, peuvent s’effectuer avec ce type d’équipement. Il s’agit de choisir celui qui est approprié en fonction des tâches à accomplir.

 

Déjà, les plateformes élévatrices automotrices de type ciseau ou à bras articulé, ou encore différents engins élévateurs installés sur des véhicules, font partie de la réalité de plusieurs milieux de travail. Destinés à des usages multiples dans une foule de secteurs d’activité, ils raccourcissent la durée d’exécution du travail et augmentent considérablement la sécurité des travailleurs. Aujourd’hui, on trouve sur le marché des modèles plus compacts, plus légers, qu’on peut remorquer facilement et qui n’abîment pas les pelouses. Ce qui explique leur popularité grandissante.

 

Comme pour tout équipement de travail, il importe, bien sûr, de respecter certains grands principes afin de maximiser la sécurité des travailleurs qui montent à bord, bien que les accidents liés à ces appareils soient rares. Formation des travailleurs ainsi qu’entretien, inspection et utilisation du véhicule selon les normes en vigueur sont de mise !

 

Pour en savoir plus sur la prévention des chutes de hauteur et l’utilisation de la plateforme élévatrice, visitez le www.dangerconstruction.ca.

 

La CNESST, votre porte d’entrée en matière de travail
En fonction depuis le 1er janvier 2016, la CNESST est issue du regroupement de la Commission des normes du travail (CNT), de la Commission de l’équité salariale (CES) et de la Commission de la santé et de la sécurité du travail (CSST). La CNESST offre aux employeurs et aux travailleurs une porte d’entrée unique ainsi qu’une expertise intégrée en matière de normes, d’équité et de santé et de sécurité du travail au bénéfice des employeurs et des travailleurs. Sa structure de gouvernance est paritaire.

 

Par Marie-Pier Bernard, CNESST


Retour à la liste
Laissez un commentaire

Par mot-clé
AGPI, Changement climatique, Colloque annuel, Concept, Concours « Le Pilier d’Or », Développement Durable, Éducation, Energie, Entrevue, Gestion immobilière, Gouvernance, Hygiène et salubrité, Légal, Les grandes visites institutionnelles, Mot de la présidence
Par numéro de volume
Par auteur
Par année

Design Web par Acolyte
Copyright © AGPI 2022 - Tous droits réservés - Notes légales