Le Diffuseur Imprimer cette page
Retour à la liste
Publié par Normes CSA
Nouvelle directive Z463 du Groupe CSA relative à la maintenance des systèmes électriques

Bien que certains emplois soient par nature plus risqués que d'autres, aucun d'entre eux ne vaut le sacrifice d'une vie. Dans l'ensemble du Canada et du Québec, le nombre de blessures et de décès imputables à une activité professionnelle est en baisse, ainsi que le nombre de victimes.

 

Selon les statistiques fournies par l'Association des commissions des accidents du travail du Canada, plus de 8 350 travailleurs québécois des secteurs de la construction et des services publics ont souffert en 2011 de blessures imputables à leur activité professionnelle et impliquant un arrêt de travail. Parmi les accidents recensés, 24 ont été fatals. De 1988 à 1993, 138 travailleurs canadiens sont décédés à la suite d'un contact avec un courant électrique.

 

Les blessures d'origine électrique peuvent avoir des conséquences dramatiques. Dans de nombreux cas, les survivants de ce type d'accident souffrent de dommages nerveux, musculaires et tissulaires, présentent des brûlures profondes des tissus, nécessitent l’amputation de membres et conservent des séquelles cardiaques et neurologiques. Une blessure d'origine électrique est 100 fois plus susceptible d'entraîner la mort que l'ensemble des autres blessures à long terme combinées.

 

Le Groupe CSA considère que la directive CSA Z463 doit être utilisée comme un document de référence par les entreprises, les institutions et les entrepreneurs, dans le cadre de leurs programmes de maintenance préventive.

 

L'évaluation du risque est une question importante en matière d'accidents du travail. Ce qu'une personne considère comme un risque acceptable, d'autres peuvent l'estimer inacceptable. Les lois provinciales dictent les normes applicables sur le lieu de travail, tandis que des organisations telles que le Groupe CSA s'efforcent de fournir des lignes directrices aux employeurs et aux employés, afin que ceux-ci puissent identifier et limiter les risques.

 

En s'appuyant sur les exigences de maintenance mentionnées dans la norme CSA Z462 relative à la sécurité électrique sur le lieu de travail, ainsi que sur le Code canadien de l'électricité, le Groupe CSA publie une directive générale présentant les meilleures pratiques en matière de maintenance des équipements alimentés électriquement, des systèmes de distribution d'électricité et des dispositifs de contrôle. Sous la nomenclature CSA Z463, cette nouvelle directive permettra de combler le vide existant entre la conception et l'installation d'un équipement sécuritaire (abordées dans le Code de l'électricité) et les pratiques professionnelles dans le domaine de la maintenance sécuritaire (abordées dans la norme CSA Z462).

 

Cette directive du Groupe CSA mettra l'accent sur les principes de prévisibilité, les modes de défaillance à prévoir et la maintenance préventive régulière, afin d'éviter les indisponibilités prolongées et de maintenir la disponibilité des équipements essentiels. Elle présentera un intérêt particulier pour les petites et moyennes entreprises et institutions non encore dotées de programmes de maintenance.
Les recherches menées en 1998 par Ann Williamson et Anne-Marie Feyer ont montré que les manquements antérieurs à un accident d'origine électrique constituent la principale cause de décès.

 

Ce nouveau document d'orientation a été élaboré selon le processus consultatif du Groupe CSA par le comité technique compétent. Ce comité est composé de représentants de nos normes électriques et de nos programmes de normalisation de la santé et de la sécurité au travail. Ses membres ont été choisis en fonction de leur capacité à représenter différents groupes d'intervenants clés à travers le Canada, ainsi que d'autres entités fournissant des équipements et des services électriques aux sites industriels et commerciaux canadiens.

 

Bien que la directive Z463 représente un guide à usage général, applicable à la plupart des types de systèmes électriques utilisés dans le cadre des activités industrielles et commerciales, elle est axée sur la maintenance des systèmes électriques répandus et essentiels aux fonctions de sécurisation et de protection des installations. Cette directive comporte également une section consacrée à la maintenance des équipements spéciaux et des systèmes d'importance vitale.

 

La directive Z463 rassemble les meilleures pratiques à mettre en œuvre sur l'ensemble du territoire canadien. Elle contient également des références à des documents particulièrement utiles aux petites et moyennes entreprises. À ce titre, le Groupe CSA considère que la directive CSA Z463 doit être utilisée comme un document de référence par les entreprises, les institutions et les entrepreneurs, dans le cadre de leurs programmes de maintenance préventive.

 

Cette norme est disponible en ligne au : http://shop.csa.ca, ou au numéro sans-frais 1-800-463-6727 ou par courriel à: sales@csa.ca.

 

-30-

Dave Shanahan est un Gestionnaire de projet du Groupe CSA à Toronto.

 


Retour à la liste
Laissez un commentaire

Par mot-clé
AGPI, Changement climatique, Colloque annuel, Concept, Concours « Le Pilier d’Or », Développement Durable, Éducation, Energie, Entrevue, Gestion immobilière, Gouvernance, Hygiène et salubrité, Légal, Les grandes visites institutionnelles, Mot de la présidence
Par numéro de volume
Par auteur
Par année

Design Web par Acolyte
Copyright © AGPI 2021 - Tous droits réservés - Notes légales