Le Diffuseur Imprimer cette page
Retour à la liste
Publié par Ville de Montréal
** On parle de vous ** Un projet présenté dans la catégorie ENVIRONNEMENT !

Durant la soirée de remise des « PILIERS D’OR 2012 » en octobre dernier, l’AGPI soulignait la précellence du travail démontrée par l’équipe de la ville de MONTRÉAL division Espace pour la vie, pour les excellents résultats obtenus dans le cadre du « Projet d’optimisation énergétique 3 bâtiments : Biodôme, Insectarium, Jardin botanique ».

 

Espace pour la vie a pour mission de rapprocher la nature et les humains tout en valorisant la biodiversité. De 2008 à 2010, l’institution montréalaise a implanté un programme d'économie d'énergie pour trois de ses bâtiments : le Biodôme, l'Insectarium et le Jardin botanique. Ce programme s’inscrit dans un vaste plan de développement durable en lien direct avec la mission d’Espace pour la vie.

 

Jean Bouvrette

Directeur de la division

Il s’agit de gestes concrets qui ont un effet tangible et mesurable sur l’environnement : réduction de la facture d'énergie de 37 %, remplacement de l’énergie fossile par des énergies propres et renouvelables, réduction de 46 % des rejets de gaz à effet de serre,

amélioration de l’efficacité des infrastructures énergétiques, dont la consommation est passée de 248 000 à 150 000 gigajoules dans la dernière année, soit une diminution de 40 %.

 

On peut se poser la question : qu'est-ce qui a motivé Espace pour la vie à investir 10 millions de dollars et à mobiliser son personnel dans un projet d'efficacité énergétique et dans le développement durable en général?

 

Les motivations pour mener à bien le projet étaient de pousser plus loin la mission environnementale d'Espace pour la vie, de réduire ses coûts d'exploitation radicalement et pour longtemps et de donner l'exemple et l’inspiration aux autres organisations municipales et à la société en général pour la réalisation de projets similaires.

 

La réussite du projet repose sur une vision audacieuse de la gestion du bien public (un modèle financier basé sur la garantie de la performance), l’innovation technique et la volonté de sortir des sentiers battus. En 2012, les économies générées par le projet dépassent les prévisions, atteignant maintenant 144 %.

De plus, comme l'amélioration des performances énergétiques s'appuie sur une modernisation globale des systèmes de chauffage, de ventilation et d'éclairage, le cycle de vie des installations est prolongé.

 

Le projet a aussi permis d’éliminer des réfrigérants proscrits par le Protocole de Montréal. De plus, certains équipements démantelés ont été légués à des écoles de formation professionnelle pour être réutilisés.

 

Les mesures en efficacité énergétique implantées au Biodôme (géothermie et récupération de chaleur) se sont avérées plus efficaces que prévu. Elles permettent donc à cette institution de fournir en énergie le nouveau Planétarium, dont l’ouverture a eu lieu le 6 avril dernier, pour ses besoins en chauffage et en climatisation. Le projet réalisé au Biodôme permet ainsi de réduire considérablement les équipements électromécaniques de ce nouveau bâtiment et lui fournit une énergie verte hautement performante. Ce nouveau Planétarium vise une certification LEED Platine.


Retour à la liste
Laissez un commentaire

Par mot-clé
AGPI, Changement climatique, Colloque annuel, Concept, Concours « Le Pilier d’Or », Développement Durable, Éducation, Energie, Entrevue, Gestion immobilière, Gouvernance, Hygiène et salubrité, Légal, Les grandes visites institutionnelles, Mot de la présidence
Par numéro de volume
Par auteur
Par année

Design Web par Acolyte
Copyright © AGPI 2020 - Tous droits réservés - Notes légales